L’architecture est un temps long et pouvoir restituer sa densité sur le plan de l’écriture, des recherches, des discussions ou des rencontres nous importe. Certains projets seront présentés dans ce «journal» dans la perspective de mieux comprendre leurs contextes, questionnements et enjeux.

Lever de Rideau

« Il faut considérer que plus qu’un bâtiment il s’agit d’un prototype. »

ateliers o-s architectes

CACHAN UNE SITUATION REMARQUABLE DANS LE GRAND PARIS

Vue aérienne
Vue aérienne
Les arcades de Cachan
Les arcades de Cachan
Viaduc de Cachan © Cyrille Weiner
Viaduc de Cachan © Cyrille Weiner

L’enjeu du projet consiste à faire du neuf à partir d’un organe existant, qui a une histoire, une mémoire, celle des spectacles et donc celle du public attaché à cet équipement. Donc économiquement, il n’était pas envisageable de la démolir.

ateliers o-s architectes

Toutes les décisions architecturales s’articulent et s’enchaînent sans jamais mettre en cause l’unicité.

ateliers o-s architectes
ateliers o-s architectes
ateliers o-s architectes
ateliers o-s architectes

Nous avons utilisé l'emprise au sol maximale afin d’offrir au public – et à l’équipe du théâtre – un foyer le plus vaste possible. Ce volume n’était pas demandé comme tel dans le programme, mais il nous est apparu intéressant de le proposer. Et nous pensons qu’à l’usage, il est apprécié pour ses dimensions, ses proportions et son potentiel.

Maquette de composition programme
Maquette de composition programme

LES DEUX SALLES PERMETTENT DE DÉMULTIPLIER LES POSSIBLES

« ...On ne vient pas au théâtre pour s’occuper ou retrouver ce que l’on trouve partout. On vient au théâtre pour se perdre, renouveler son regard en se laissant déplacer par l’instant. Voir des corps, des voix, des mensonges plus vrais que la réalité. Des nuits éclairées de larmes et de rires. C’est un plaisir, un virus souvent, une peste, et une fois ce plaisir touché, on n’est pas prêt d’oublier. Les artistes ont besoin de lieux qui soient protégés, d’endroits où la transgression est possible, où le risque est contrôlé. En ce sens, l’accueil et la convivialité doivent être au rendez vous. Quel plaisir à nouveau de pouvoir partager un moment après le spectacle avec le public, d’avoir un dialogue ou d’échanger autour d’un verre, de raconter la démarche. En fait de se rencontrer, de se voir en vrai. » Arnaud Anckaert

Salle Michel Bouquet
Salle Michel Bouquet
ateliers o-s architectes
ateliers o-s architectes

« Pour une vision lointaine, et de ce fait urbaine, le parallélépipède se traduit par la suspension du plein au-dessus de l’entaille du vide, par le contraste entre le volume de tonalité claire et l’entaille sombre. Pour que la forme soit manifestée comme unitaire et insécable, il faut que le volume de tonalité claire ait un aspect homogène – il lui est octroyé par une enveloppe identique et continue sur ses quatre faces.

Au théâtre de Cachan, l’enveloppe est comme un tissu dont la trame fine est dessinée par le relief créé par ce qui pourrait ressembler à appareillage répétitif de briques, mais qui est mis en oeuvre à l’échelle de panneaux préfabriqués dont les joints ne sont pas discernables, sinon pour ceux-là seuls qui voudraient en connaître les raisons constructives. ...

La trame fine du tissu de l’enveloppe a comme une profondeur tactile qui contrebalance l’affirmation du parallélépipède. Elle produit une vibration de la surface qui allège visuellement le poids du volume supérieur et rend sa suspension aérienne. Elle déjoue la pesanteur murale et ne se refuse pas d’avoir des variations subtiles, en particulier lorsqu’elle s’ajoure à l’étage des dégagements des deux salles de spectacle, sans en perdre pour autant sa continuité.

En dernière instance, le théâtre Jacques Carat met en scène une étonnante profondeur de champ, entre l’un de l’installation volumétrique et le multiple des modules répétitifs constitutifs de la texture de l’enveloppe, entre ce qui se perçoit depuis le lointain, dans la distance du regard, et ce qui se perçoit en s’approchant, le regard s’y perdant… comme au théâtre. » Jacques Lucan

Maquette géométrie et assemblage des panneaux de pierre
Maquette géométrie et assemblage des panneaux de pierre
ateliers o-s architectes

DU LIVRE À LA SCÈNE, DE LA SCÈNE AU LIVRE

ateliers o-s architectes
ateliers o-s architectes
Dessin du foyer@Alexis Jamet
Dessin du foyer@Alexis Jamet
ateliers o-s architectes

« En offrant plusieurs niveaux de lecture, cet ouvrage est donc pluriel. Il résonne avec chaque présence pour se rapprocher de l’esprit de cet édifice dédié au spectacle vivant. Une forme d’invitation à venir au théâtre Jacques Carat à Cachan. Car pour le vivre pleinement, il faut y entrer et y faire l’expérience du spectacle, comme de l’entracte ou du bord de scène. De lecteur, devenir spectateur, et vraisemblablement acteur ! » Rafaël Magrou

ateliers o-s architectes
ateliers o-s architectes

    Créés en 2007 après une expérience à Rotterdam (OMA, West8), les ateliers s’organisent autour des trois associés Vincent Baur, Guillaume Colboc et Gaël Le Nouëne. Attachés à maîtriser l’ensemble de la chaîne de production, de l’image au dessin, du plan à la fabrication, inscrits dans une approche néo-artisanale du projet consciente et responsable, les ateliers développent des opérations d’intérêt public, du logement social à l’équipement culturel. Justesse de l’échelle, interaction sociale et spatiale, politesse, courtoisie caractérisent leur production. Partisans d’une architecture évolutive et non figée, les architectes sondent et dévoilent les potentiels d’usages et d’activité qui sont le propre des lieux. Cette approche produit des bâtiments qui recèlent des trésors de potentiels et des spatialités inattendues, tout en s’inscrivant dans une distinction sans ostentation qui relève de l’alchimie.


    39, rue de la Grange-aux-Belles
    75010 Paris
    +33 (0)1 48 06 89 62
    contact@o-s.fr
    job@o-s.fr

    /o-s/, nom masculin invariable 
    1
    (Architecture) Ateliers o-s architectes Agence d’architecture et d’urbanisme basée à Paris depuis 2007. 
    2 (Chimie) Symbole chimique de l’osmium.
    3
    (Anatomie) (Indénombrable) Du latin os os, ossement»). Tissu dur et calcifié du squelette des animaux vertébrés, consistant en très grande partie en carbonate de calcium, phosphate de calcium et gélatine.
    4 (Informatique) (Anglicisme) Source ouverte, open-source. Logiciel libre, s’applique aux logiciels dont la licence respecte des critères précisément établis par l’Open Source Initiative, c’est-à-dire la possibilité de libre redistribution, d’accès au code source et de travaux dérivés.
    5 (Informatique) (Anglicisme) Sigle de Operating System. Système d’exploitation. Logiciel gérant un ordinateur, indépendant des programmes d’application mais indispensable à leur mise en œuvre.
    6 (Familier) Problème, difficulté, obstacle ou imprévu.
    7 (Argot) (Familier) Suffixe formateur d’adverbe, à fonction essentiellement déformatrice. Rapide – rapidos
    8
    (Bâtiment) Sigle de Ouvrier Spécialisé. Personne qui effectue un travail déterminé ne nécessitant pas de qualification professionnelle.
    9 (Marché) Un Ordre de Service (OS) est un acte notifiant une décision au titulaire du marché dans les conditions prévues par ce dernier.
    10 (Militaire) Matelot de troisième classe.

    Équipe 2019
    Vincent Baur, Gaël le Nouëne , Guillaume Colboc, Clémence Rolland, Jonathan Nuttin, Alex Perret, Eva Gonant, Julia Chambon, Marine Bouhin, Priscille Joly, Roxane Benaim, Julie Baudoin, Jade Maridort, Giuliano Lemma, Tiphaine Aubin, Zoé Dalloni, Robin Elrez, Margot Machin, Yvanie Wilhelm.

    Sélection de publications
    Lever de Rideau, A theatre in Cachan, Park books, 2019
    Nouvelle richesse, Pavillon français de la 15e biennale de Venise, éd. Fourre-tout, 2016
    Comme un boomerang, le gac press, 2015
    10 ans FAV, catalogue, 2015
    Logements sociaux. Architectures et design 2015, «39 logements sociaux Chalons-sur-Saône», éd. Links, 2015
    Collective Housing, «39 logements sociaux Chalons-sur-Saône», éd. SANDU, 2015
    Annuel 2011 Optimiste, éd. French Touch, 2011
    Dehors Paris. Un guide d’architecture à voir/à imaginer, catalogue, éd. Pyramyd, 2010

    Sélection d'expositions
    2017 Latitude 21 «Construire le long du Tramway», Dijon, Lati
    2017 L’ombre de l’angle, architecture et photographie au CAUE 92
    2016 «Nouvelle richesse», Pavillon français 15e biennale de Venise
    2014 «SPORTS portrait d’une métropole», Pavillon de l’Arsenal, Paris
    2012 10 après, 10 ans déjà!, ENSAPB, Paris
    2009 Habiter, Pavillon de l’Arsenal, Paris
    2008 Expo-concours A&CP: construction bâtiment passif
    2008 Exposition Composite, CAUE 92 Sceaux, juin-septembre
    2008 Festival des Architectures Vives, Montpellier
    2007 Dehors Paris, Maison de l’architecture, Paris

    Principales Distinctions
    2019 Prix de l’Architecture et de la Construction Durable en Val d’Oise CAUE 95 catégorie équipements publics
    2018 Prix du public Regards sur l’architecture et l’aménagement CAUE Bourgogne-Franche-Comté catégorie
    Habiter ensemble
    2017 «Honorable Mention» concours international pour la construction du concert hall de Kaunas (Lituanie)
    2014 Lauréats 40 under 40 – prix européen de la jeune architecture
    2011 Nominé équerre d’argent LE MONITEUR «première œuvre»